L’hyperhidrose ou transpirer de manière importante en hiver comme en été peut empoisonner la vie des patients et rendre toute vie sociale compliquée et complexante .

La transpiration se localise au niveau des aisselles, plantes de pieds et de mains.

Toute poignée de mains devient gênante, des hobbies comme le piano deviennent impossible à pratiquer.

Au niveau des aisselles, des auréoles apparaissent immédiatement alors que vous sortez de la douche. Les chemisiers sont tachés.

Quant aux pieds, les chaussettes sont à changer plusieurs fois par jour et cette transpiration excessive entraîne la prolifération des mycoses.

Quand l’été arrive, le calvaire s’amplifie. Comment ne pas glisser dans ces petites sandales et vous pouvez oublier le chemisier.

Toutes les personnes souffrants d’hyperhidrose peuvent témoigner. Ce problème personnel ressurgit sur la vie sociale.

Cette pathologie est méconnue et sous-estimée.

Les meilleurs anti-transpirants ne font pas d’effet

Autrefois, pour l’hyperhidrose palmaire, on envisageait la sympathectomie, une opération qui consiste à sectionner le nerf sympathique responsable de la transpiration.

Les injections de Botox ont remplacé cette intervention qui n’était pas sans risque et qui de plus, ne résolvait pas dans 50% des cas le problème de transpiration excessive aux endroits autres que les mains (décolleté, bas du dos)

1 patient sur 5 se dit gêné par la transpiration au niveau des aisselles

C’est pourquoi depuis quelques années, on voit des patients venir se faire traiter par injections de Botox pour un traitement de confort.

La grossesse et les maladies neuromusculaires sont les seules contre-indications.

On dispose d’un recul de plus de 20 ans dans ce traitement pour l’hyperhidrose par des injections de Botox dans les aisselles.

Il agit en bloquant les récepteurs à l’acétylcholine qui se trouvent à la surface des glandes sudorales, ce qui stoppe transitoirement la sécrétion de la sueur. L’injection est rapide, peu douloureuse et entraîne peu d’effets secondaires.

Pour des injections au niveau des mains et des pieds, le Docteur Roussel vous propose d’appliquer une crème anesthésiante 1h avant.

Le traitement se fait en 30 minutes au Centre dermatologique esthétique du docteur Morgane Roussel . Vous pouvez reprendre vos activités dès la sortie de votre consultation. L’amélioration apparaît dans les 10 jours qui suivent et dure 6 mois. La toxine botulinique dans cette indication donne une grande satisfaction aux patients et change vraiment la vie.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès du Dr Roussel

Mentions légales

Dénomination sociale :
Maison des consultations
Profession libérale
N° d’identification : 491 637 807
Siège social :
8, rue du Chêne Germain
35510 Cesson-Sévigné – France
Tél. : 02 99 28 17 07

Responsable de la rédaction :
Morgane Roussel

Joliment publié par Siiimple, agence de communication.

Hébergement :
1&1 Internet AG
7, place de la Gare
57200 Sarreguemines